mardi

Fausse Route, Pierre Mérindol

Fausse Route, réédité à La Dilettante.

lundi

Ma muse


Une petite dédicace toute personnelle, une fois n'est pas coutume, pour Christine, mon inspiratrice depuis tant d'années. Naturellement, elle se reconnaitra sans doute ici. Je tiens à lui faire ce petit clin d'œil, malgré sa pudeur et sa discrétion, et la remercier de son soutien et de son implication dans la finalisation des ouvrages. Noel 2012 Printemps 2013 Saint-Jean-Cap-Ferrat, printemps 2013. Saint-Paul-de-Vence 2013 Saint-Paul-de-Vence Christine sur les bords du Lot, été 2013.

Cours du mardi soir

Quelques clichés du cours du mardi 13 janvier 2015, jour de la galette à l'atelier. Ici, le cours des adultes, toujours stimulant et amical, un vrai plaisir, de 20 h 15 à 22 h 15. A droite : l'excellent Marius, élève depuis de nombreuses années, puis Matthieu, Patrick Bourgeon, etc.

Photos de l'ami Stéphane Olive.

Peintures personnelles


Paysage normand, Montfort-sur-Risle, par Jean-François Miniac, 2005. Huile sur toile. OUEVRE LIBRE DE DROITS. Jean-François Miniac, autoportrait, 2001. Aquarelle. De même : OEUVRE LIBRE DE DROITS. Eglise normande, par Jean-François Miniac, 2003.
Jean-François Miniac par Antoine Moreau-Dusault dit Dusault, dessinateur au magazine Le Point. Jean-François et Christine, par Borja Pena, 2014. Aquarelle. Jean-François Miniac, par Jacques Terpant, 2013. Crayon. Deux peintures à l'huile représentant Jean-François Miniac, par son ami dessinateur espagnol Borja Pena.

Vigneux !


Les auteurs Olivier Brazao, Jean-François Miniac, Dominique Mainguy et Luc Turlan en novembre 2014 à Vigneux, l'incontournable rendez-vous annuel avec les amis Luc, Olivier, Béatrice, Dominique, François, autour de la si chaleureuse famille Pontonnier. Le bonheur !

samedi

Les Grandes Affaires de l'Histoire n°19 (novembre-décembre 2015)


Dans le numéro 18 du bimestriel Les Grandes Affaires de l'Histoire, retrouvez Jean-François Miniac pour sa rubrique judiciaire "Histoire en procès, consacré à un procès d'un assassinat anarchiste, celui d'un président de la République, ainsi que pour un entretien avec Antoine Assaf, auteur d'un bel essai, L'islam radical - Faut-il avoir peur de l'avenir ?", paru chez Eyrolles en avril 2015. Cet entretien est complémentaire de celui que nous a accordé Christian Chesnot, grand-reporter à France Inter, en juin 2015. Le dossier principal traite des "Grands stratèges militaires contemporains". On y retrouve aussi l'histoire d'Attila au Ve siècle et une passionnante enquête sur "La Belle Epoque des trafiquants d'art (1890-1914)". * Les Grandes Affaires de l'Histoire, numéro 19, novembre-décembre 2015.
Foisonnant, riche, pour le moins brillant, le propos de ce chargé de cours à l'Ecole de guerre et ancien conseiller politique d'un amiral français met en perspective philosophique, historique et géopolitique les guerres inévitablement perdues de l'islamisme radical. Témoin des guerres du Liban, lui-même pris en otage en 1983 en défendant le Mont-Liban, disciple de Pierre Boutang à la Sorbonne, il analyse avec charisme, pragmatisme et culture de haute vol les problèmes passés et actuels du Proche-Orient. Revitalisant. Naturellement, son court essai intitulé "L'Islam radical" est un conseil de lecture pour qui s'intéresse à l'islamisme aujourd'hui.

jeudi

En Normandie avec la petite famille


Laura et Christine A Saint-Cénéri le Gerei Avec Christine à Honfleur, un jour de printemps 2014.