Affichage des articles dont le libellé est Livres divers. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Livres divers. Afficher tous les articles

vendredi

Notre Guillaume le Conquérant exposé à Bayeux


Excellente nouvelle de ce 8 octobre 2015 de la part de mon éditeur : le Musée de la Tapisserie de Bayeux, dans le Calvados, consacrera sa grande exposition de l'été 2016 à notre récent travail sur Guillaume le Conquérant, une adaptation en BD de la vie du duc-roi avec Borja. Le report annuel de l'an dernier aura finalement été salutaire puisque nous sommes désormais les seuls à être exposé. Un grand plaisir en perspective, naturellement.
A posteriori, le plaisir n'aura malheureusement pas totalement été de la partie pour les auteurs qui, au passage, ont découvert les us et coutumes des expositions publiques, à l'image de la maquette de cette affiche que nous aurions aimé voir modifiée, ne serait-ce que pour la lecture même de nos noms. Bref. Cependant, l'exposition en question, conséquente bien que nous ne la connaissons pas de visu, a naturellement le mérite d'exister, de présenter notre travail dans un cadre culturel et couru de la cité du Bessin. Anthony, l'un de mes éditeurs, l'a jugé remarquable. Le mérite en revient à tous les acteurs du dossier, éditeur comme ville de Bayeux. Conçue et réalisée par le seul Musée de la Tapisserie de la Reine Mathilde, elle sera visible dans la capitale du Bessin de juin à décembre 2016. Maintenant, notre espoir réside surtout dans le fait qu'après ce semestre d'exploitation à Bayeux, l'exposition trouvera prochainement d'autres écrins muséaux en Normandie, voire Ligériens semble-t-il, pour poursuivre son existence et, accessoirement, nous permettre de tirer un revenu légitime de la présentation publique de notre travail d'auteurs.
La Renaissance du Bessin, 28 juin 2016. En définitive, à la demande du conservateur, M. Verney, et après accord commun de toutes les parties, ville, éditeur et auteurs, l'exposition devrait être finalement reconduite à compter de janvier 2017 dans le cadre même du musée de la Tapisserie de Bayeux.

Brèves de Tour


Nouvelle proposition éditoriale de ce jeudi 8 octobre : un court opus écrit et dessiné à réaliser pour le printemps prochain, à l'occasion du Tour de France 2016. Texte validé début janvier, 52 illustrations livrées en avril, après un envoi de 60 roughs à l'éditeur. Ce livre a été fort agréable à réaliser avec l'éditeur et son coordinateur éditorial. Que vive la petite reine et que ce livre trouve son lectorat !
Brèves de Tour, Abécédaire savoureux de la Grande boucle, Texte et dessin de Miniac, Orep, juin 2016.

mercredi

Guillaume, bâtard et conquérant : la vie de Guillaume le Conquérant en BD.

La bande dessinée intitulée Guillaume, bâtard et conquérant est sortie en France le 14 juillet 2014. Elle est un "COUP DE COEUR DES LIBRAIRES" de la FNAC : "Une épopée d'un grand roi : Pas de doute, aussi bien au niveau du dessin que du scénario, cette bande dessinée est une réussite. " précise Bruno, de la Fnac de Caen (Calvados). La vie du duc de Normandie Guillaume le Conquérant y est relatée sous la forme d'une bande dessinée de Borja et Miniac mettant en scène les moments forts du duc qui deviendra roi d'Angleterre, lesquels sont ponctués de courts monologues du souverain à la fin de sa vie. La relecture de cette bande dessinée a été scrupuleusement effectuée par un universitaire médiéviste spécialiste de la Normandie médiévale. Accessoirement, la bande dessinée s'accompagne de quelques éléments de cartographie et d'une généalogie des familiers du duc-roi. "Si plusieurs bandes dessinées ont été consacrées à Guillaume et, surtout, à la fameuse bataille d'Hastings, aucun opus complet sur le sujet n'est paru depuis 1986, date de la sortie de la BD de Michel Conversin éditée par le Centurion. Il était temps de combler ce manque. Ainsi, la vie de Guillaume se déroule sous la forme d'une succession de bandes dessinées ponctuées des monologues du personnage au faîte de son existence : Guillaume nous éclaire sur d'autres aspects de son histoire faisant ainsi le lien entre ces moments forts. Cette narration, validé par l'historien Roger Jouet, est complétée par des éléments de cartographie et une généalogie à visée pédagogique présentés en marge de l'ouvrage. Cette adaptation originale alliée au talent du dessinateur réaliste Borja font de cette BD de 80 pages un ouvrage de référence. Ainsi jeunes et moins jeunes pourront découvrir en famille la fabuleuse épopée de Guillaume le Conquérant." Présentation : Broché, dos carré, format : 240x330 mm Nombre de pages : 80 Poids : 400 g Editeur : OREP Date de parution : 14/07/2014 ISBN : 978-2-8151-0177-6 EAN : 9782815101776 Prix : 15 euros 50 la BD. Après un dîner avec Grégory le 4 au soir à L'assiette gourmande, rue des chanoines, le livre a été présenté sous la tente du 16ème Salon du livre médiéval de Bayeux, les 5 et 6 juillet 2014. Cette manifestation est excellemment concoctée par Sylvette Lemagnen, conservateur de la médiathèque et du musée de la Tapisserie de Bayeux. L'édition présentée est un tirage de tête numéroté à 200 exemplaires. Sis place de Gaulle, le salon était tenu par deux épatantes librairies, Mollat à Bordeaux et l'Espace Culturel Leclerc de Bayeux, et présente notamment des ouvrages de l'historien François Neveux, du sympathique cantalien Yann Kervran, de Paul Rouillac et ses pop up, de Vincent Ladune. Nous dédicacions la BD sur l'espace des pétillantes Sarah Vuillermoz, ex-Oscar Hibou, et Andrée, notamment en compagnie d'un couple d'auteurs italiens de BD. A Bayeux, la bande dessinée a reçu un bel accueil de la part du lectorat et a notamment suscité l'intérêt du latiniste Pierre Bouet, animateur des prestigieux colloques de Cerisy-la-Salle et spécialiste de la Tapisserie de la Reine Mathilde. Plaisir de retrouver un copain d'enfance que je n'avais plus revu depuis l'âge de douze ans, Laurent, et qui, aujourd'hui, est fortement impliqué dans le travail de reconstitution de la geste normande avec sa compagnie Dex Aïe. Retrouvailles encore avec Claire et Franck Jamart, nouveaux restaurateurs bayeusains (L'Arthé, rue Saint-Jean). Grand-père : graveur Jacquemin. Isabelle Raimbault. Valérie Jardin, writer and International photography workshop instructor, de Saint Paul, Minneapolis, Minnesota. Le dimanche soir, le salon se conclut par un diner des plus agréables aux Quatre Saisons, le restaurant gastronomique de notre hôtel, l'hôtel du Luxembourg rue des bouchers, entre l'étonnante évocation de certains dessous d'Angoulême et celle de la venue en Normandie du maître de l'animation japonaise Isao Takahata, le réalisateur du Tombeau des Lucioles. Tous nos remerciements à la romancière Brigitte Piedfert pour sa maitrise de la langue de Cervantès et sa disponibilité. Le lundi 7 juillet, nous poursuivons par une agréable séance de signatures dans l'enceinte même du château de Falaise. Falaise l'endormie. Là, surprise, le hasard me fait rencontrer l'ancien sérigraphe caennais Némésis, sieur Martineau, venu à ma rencontre après que Jean-Marie, le libraire de la fameuse Cour des Miracles rue Froide à Caen, ait reconnu ma voix en montant au château. Visite en soirée des sites caennais liés à Guillaume et Mathilde. Le lendemain, après un petit marathon matinal auprès de la presse bayeusaine, entre La Manche Libre, le Bessin Libre et Ouest-France, nous retournons à notre quotidien. Bref, un week-end dans le Bessin, à parler espagnol en intraveineuse, entre Cantabrie et Normandie. Hasta la vista, Borja ! Puisque notre tandem travaille sur la suite de cette bande dessinée, nous l'évoquons dans le petit trimestriel de l'ami Yannick Bonnant, Tonnerre de Bulles n°8, celui d'avril-mai-juin 2015, dans lequel Borja occupe trois pages :
Le dessinateur de Guillaume, bâtard et conquérant, l'ami Borja, n'est pas un manchot comme chacun sait. J'étais bien heureux de le découvrir en 2010. Nouvelle preuve si besoin en était : le collectif "To End All Wars, The Graphic Anthology of The First World War", édité par Jonathan Clode & John Stuart Clark (Soaring Penguin) est nominé au prestigieux Prix Will Eisner 2015 dans les catégories "Best Anthology" et "Best reality based comicp". Bravo à Borja qui a participé à ce collectif ! Nous attendons de pied femre la convention de San Diego maintenant. LISTE DES LIBRAIRIES INDEPENDANTES (réseau "Place des Librairies") PROPOSANT PHYSIQUEMENT LA BD DANS LEUR MAGASINS, au premier octobre 2014 (Pour les autres librairies du réseau, il est possible de le leur commander, livraison sous 2 à 7 jours) : 1 Librairie de Provence, 13100 Aix-en-Provence 2 Au brouillon de culture, 14000 Caen NORMANDIE 3 Librairie du Conquérant, 14700 Falaise NORMANDIE 4 Librairie Marbot, 24000 Périgueux 5 Librairie Montaigne, 24100 Bergerac 6 Nouvelle Librairie Baume, 26200 Montélimar 7 Sauramps en Cévennes, 30100 Alès 8 Sauramps, 34967 Montpellier 9 Librairie de Paris St Etienne, 42000 Saint-étienne 10 Forum Roanne, 42300 Roanne 11 OCEP Librairie, 50201 Coutances NORMANDIE 12 Librairie des Signes, 60200 Compiègne 13 Librairie Le Passage Alençon, 61000 Alençon NORMANDIE 14 Librairie Kléber, 67000 Strasbourg 15 Librairie Thuard, 72000 Le mans 16 Librairie Eyrolles, 75005 Paris 17 La Procure, Saint Sulpice 75006 Paris 18 Librairie Lamartine, 75016 Paris 19 Colbert, 76130 Mont saint Aignan NORMANDIE 20 Anecdotes, 87000 Limoges En Normandie, la BD est aussi proposée dans les musées (Musée de la Tapisserie à Bayeux, Musée de Normandie à Caen, Chateau à Falaise) mais aussi dans les points des réseaux Cultura, Fnac et Leclerc. EXPOSITION MUSEE DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX (juin-Décembre 2015) Parue chez Orep en juillet 2014, la bande dessinée "Guillaume, bâtard et conquérant" fait l'objet d'une exposition dans un musée normand dans le courant 2015. C'est au prestigieux Musée de la tapisserie de Bayeux (Calvados) que se déroulera l'exposition "Guillaume Le Conquérant, héros de B.D", précisément de juin à décembre 2015. Des planches originales de Borja et Miniac y sont présentées, ainsi que des pages issues de quelques autres albums sur le thème. Début mars 2015, à trois mois de l'ouverture annoncée, les auteurs sont informés que l'exposition est reportée à l'été 2016 par le directeur des musées de Bayeux. Un mal pour un bien, dans un meilleur contexte commémoratif. Patience dans l'azur. EDITION EN LANGUE ANGLAISE Alors que sort une réimpression de la bande dessinée en langue française en mars 2015 : sa version anglaise parait conjointement : * Guillaume, bastard and conqueror, Orep, mars 2015. AVIS DES LECTEURS : * "Superbe BD. Je connaissais Guillaume au préalable, avant de lire l'album." Joyce Libelle, 7 avril 2015. * "Très bonne bande dessinée, je confirme. " Stéphane Letourneur, Caen, 5 avril 2015.

vendredi

Normandises


Sortie le 17 décembre 2012 de Normandises- Savoureuses expressions normandes, texte de Roger Jouet, dessin de Miniac, OREP.
Dans l'esprit des fameux Bretonnismes illustrés par le dessinateur de presse Nono, livres bien connus de nos voisins bretons, ce petit ouvrage d'humour décline les savoureuses expressions, dictons et proverbes normands, dans le contexte quotidien, au fil de la vie, de la naissance au mariage, des amours aux élections. Concocté à l'automne par l'historien et universitaire Roger Jouet au texte, puis par votre serviteur au dessin, ce livre d'éditeur, festif et malicieux, est une occasion ludique et illustrée de découvrir ou de redécouvrir la richesse du parler normand. Ce fut aussi un plaisir pour l'historien d'évoquer avec bonheur le souvenir des siens au détour de la transcription de scènes et d'anecdotes et, pour ma part, un pur exercice de style pour répondre au mieux aux désirs éditoriaux en matière visuelle. Cela donne un livre d'une élégante blancheur, d'une sobre maquette et d'un graphisme dans l'esprit des illustrateurs elliptiques des années 50.
"Savez-vous ce qu’est « un pouchain de haie » [poussin de haie] ? Votre épouse est-elle « mougearde » [dépensière] ? Votre voisin, corpulent, est « à plleine écalle » [à pleine écaille], mais vous le soupçonnez d’être « franc comme un hart de seû » [franc comme un lien de fagot en bois de sureau]. Vos relations avec lui pourraient bien « tourner en beurre de bique [de chèvre] ». Quant à sa femme, elle a « de la flleu sû la goule » [de la farine sur le visage], et les mauvaises langues disent qu’« e’ tient mûs sû l’dos qu’une faucile » [elle tient mieux sur le dos qu’une faucille]. Mais, comme on dit « l’auge est faite pou’ l’cochon »…
(Patrimoine Normand n° 84, hiver 2012-2013.) Ce sont des dizaines d’expressions de ce genre que recense ce petit livre, en les traduisant et en les commentant avec humour. Certaines ne sont plus guère usitées, et c’est dommage, car toutes témoignent de cette finesse d’observation, de ce sens du mot juste, de cet esprit à la fois caustique et gaillard qui caractérisait les Normands d’hier. Et puis il y a cette langue, ce patois, plein de saveur et d’images, dont on espère qu’il ne disparaîtra jamais complètement.
Ayant grandi près de parents chez lesquels le « normand » n’était jamais très loin, ayant vécu au cœur d’une région pleinement rurale et à l’écoute de ses habitants, Roger Jouet nous restitue toutes ces savoureuses expressions, ces « normandises » dont il est lui-même si friand. À déguster sans modération, d’autant plus que les dessins de Miniac ajoutent au charme de cette promenade dans les terroirs normands d’hier, et un peu d’aujourd’hui !"
" Bien que je me sois toujours exprimé en français, le patois normand a dès l'enfance fait partie de mon environnement familier. Mes parents, s'ils s'appliquaient à « bien parler » depuis qu'ils étaient devenus citadins (ils disaient « villois »), émaillaient constamment leurs propos de mots et d'expressions en pur normand, bien qu'ils fussent souvent persuadés du contraire. Ce sont eux qui, sans l'avoir recherché, m'ont donné le goût de notre vieux parler. J'ai ainsi au fil des années entendu et noté bien des expressions qui m' apparaissaient comme autant de perles qu'il fallait sauver à tout prix de l'oubli dans lequel elles risquaient de sombrer. Je les ai choisies essentiellement pour leur saveur, leur couleur, leur force d'expression, leur originalité. Je n'ai donc pas visé l'exhaustivité, mais plutôt le pittoresque, et, dans toute la mesure du possible, les expressions spécifiquement normandes. J'ai donc transcrit les mots de façon à les rendre lisibles par un lecteur non spécialiste. Puisse cette modeste contribution, rehaussée des talentueux dessins de Miniac, redonner vie à quelques-unes de ces belles expressions normandes, à travers lesquelles s'exprimaient l'esprit sarcastique, l'humour, mais aussi la sagesse de nos anciens. " Roger JOUET
Normandises- Savoureuses expressions normandes, texte de Roger Jouet, dessin de Miniac, OREP, décembre 2012. format : 200x200 mm, 80 pages, isbn : 978-2-8151-0138-7, Couverture souple, Dos carré, collé, cousu. 13,20 €.
Entre 13 h 30 et 14 h chaque jour, Gaétan Spagnol de France Bleu a reçu les auteurs Jouet et Miniac dans son émission quotidienne Vivre en Normandie, du lundi 21 au vendredi 25 janvier 2013. ROGER JOUET : Agrégé d'histoire depuis 1967. maître de conférences à l'université de Caen, en histoire du Moyen Âge (1969-1992 et 1997-2002), délégué à la mémoire et à l'information historique au ministère des Anciens combattants de 1992 à 1997, conseiller régional de Basse-Normandie de 1986 à 1992, le manchois Roger Jouet est un écrivain amoureux de l'histoire de la Normandie. En 2010, il reçoit le prix littéraire du Cotentin pour « l'ensemble de son œuvre »
Bibliographie de Roger Jouet : *La Résistance à l'occupation anglaise en Basse-Normandie (1417-1450), Cahiers des Annales de Normandie, Caen, 1969. *Et la Normandie devint française, Paris, éd. Mazarine, 1983, réédité en 2004 chez Orep. *Normands, Histoires d'ici et nouvelles d'ailleurs, Orep, 2004. *Histoire de la Normandie des origines à nos jours, (en coll. avec Claude Quétel), Larousse, 2005. *Écrivains de (et en) Normandie, Orep, 2009 (prix littéraire du Cotentin 2010). *Histoire de la Normandie (en collaboration avec Claude Quétel), réédité avec une nouvelle iconographie chez Orep, 2009. *Onze siècles de Normandie et de Normands, vol. 1, Orep, 2010. *Entre rêve et ruralité (nouvelles), éd. Le Vistemboir, 2010. *Onze siècles de Normandie et de Normands, vol. 2, Orep, 2011.
025 Normandises Numéro 2, un ouvrage signé Roger Jouet avec des illustrations de Jean-François Miniac, aux éditions OREP. Chronique de Michel Giard sur France Bleu Nord-Cotentin, le samedi 18 janvier 2014 : Roger Jouet récidive et nous sert la rincette et le gloria de ses savoureuses expressions normandes. Les gens des fermes, les traditions profanes ou religieuses sont autant de thèmes qui mettent l’auteur en appétit. A table, nous dit-il, sans doute parce que le premier volume avait un goût de revenez-y, un goût de trop petit ! Chacun s’installe en sortant son couteau car il faut toujours avoir son couteau sur soi ; on ne va pas couper du bois sans sa hache. Les gros mangeurs, à l’estomac rebondi et proéminent vous diront qu’un gamin avec ses sabots y tiendrait et qu’une oie pourrait y voler. La soupe, les gens de la campagne la préfèrent bien épaisse, avec des yeux dedans. Pas une soupe d’aveugle, non une soupe à mâchon. Le comble de la pauvreté pousse à dire : être maître de sa soupe seulement quand on l’a dans le ventre. Si la teurgoule est très populaire dans le Bessin et le Pays d’Auge, son apparition dans la Manche et l’Orne est plus récente, ce qui ne nous empêchera pas de chanter la ritournelle d’Arthur Marie, le caennais : Pour s’emplir la goule, i faut d’la teurgoule, i faut d’la falue itou, ch’est ça qui fait bère un coup ! La qualité de la table dans une ferme, si vous ne la connaissez pas, il faut regarder le chien de la maison ; s’il est bien gras, la table de la maison est bonne ! Des normands qui vont souvent à l’église, on dit dans le bocage qu’ils sont égllisiers. Chacun honore son saint, comme il peut ; du reste, il n’est pas de saint si petit qui ne veuille son autel. Dans le Cotentin, on célèbre la Sainte-Echelle qui vous conduit tout droit au paradis. La fête patronale est finie quand le saint est remuchi. La procession est terminée et le saint a retrouvé sa niche. Sans être des galope-chopines, sans boire comme des sonneurs de cloches, nous allons lever notre moque de cidre à la santé de cet excellent livre. Le livre NORMANDISES est présent : * Réseau des bibliothèques de Blangy - Pont-L'évêque Intercom, bibliothèque du Breuil-en-Auge ( Côte N 944.2 JOU).

samedi

Bienvenue dans l'univers de Jacques Tati


Quel lien entre la flegmatique silhouette de Jacques Tati et la plume d'André Franquin récemment achetée rue Soufflot à Paris ? Un livre à quatre mains à paraitre en octobre 2013 aux éditions de Borée. Je profite de cette signature imminente pour remercier l'éditeur de sa confiance renouvelée -ce d'autant que j'aborde un nouveau genre- et naturellement pour remercier mon talentueux et complice co-auteur. Du bonheur en perspective !

mardi

Amiante, chronique d'un crime social


Quand les dessinateurs se font acteurs sociaux, cela donne la BD Amiante, chronique d'un crime social , une BD qui eut les honneurs du quotidien "Le Monde" en 2006. Dans son édition du 21 juin de cette année-là, le journal du soir publiait un article saluant cette parution : "Quelques coups de crayon valent parfois mieux qu’une longue démonstration : la bande dessinée Amiante, chronique d’un crime social, en fait la démonstration, en réussissant l’évocation, à la fois sensible et documentée, du plus important scandale de santé publique du siècle dernier". "Amiante, chronique d'un crime social" se compose de recueils de témoignages de victimes, entrecoupés d'informations sur les dangers de l'amiante et sur les politiques de désamiantage -ou d'absence de désamiantage. Ce collectif auquel j'ai contribué comme dessinateur reçut en son temps, en janvier 2006, un Prix au salon international de la BD d'Angoulême, le Prix Tournesol de la bande dessinée écologique et citoyenne, un prix décerné par les Verts. Saluons ainsi l'heureuse initiative des scénaristes Kristian Dikeuss, de Septième Choc, et Albert Dandrov. Il serait heureux, au vu de l'évanouissement de l'éditeur et concepteur initial, 7ème Choc, que cet album collectif et résolument militant puisse trouver un nouvel éditeur digne de ce nom, notamment d'une déontologie personnelle et éditoriale en adéquation avec les idéaux défendus par l'ANDEVA depuis des années. Avoir publié des livres pour le compte de telle ou telle honorable association ne saurait faire illusion. Qu'Albert Dandrov, l'un des initiateurs du projet, soit remercié à cette occasion, notamment pour sa probité et son sens de la solidarité entre auteurs. PRATIQUE : L'Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante est située au 8 rue Charles Pathé, 94300 VINCENNES. Tél. 01.41.93.73.87 - Fax 01.43.74.48.12 E-Mail : andeva@wanadoo.fr Permanence téléphonique : Du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 13h30 à 16h30 (prendre rendez-vous avant de venir à l’association)
Amiante, chronique d'un crime social, d'Albert Drandov, Kristian Dikeuss, Pauline Casters, Fred Coicault, Miniac et Kriss Mirror, Septième Choc éditions, 2005. Pratique : SEPTIEME CHOC, édition de livres, (440 111 615 R.C.S. VERSAILLES) 37, Rue Paul Doumer, 78540 Vernouillet.

lundi

Gribouille, tome 2

Gribouille et le fantôme, OREP, 2013.

samedi

IMEC

Présidé par l'ancien ministre de la culture de François Mitterrand, Jack Lang, l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC) est un organisme chargé de la conservation des manuscrits des écrivains du XXème siècle. Il est situé dans le Calvados, à Saint-Germain-La-Blanche-Herbe, dans l'ancienne abbaye d'Ardenne.
(Visuel Wikipédia) Contact : IMEC, Abbaye d'Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe. Standard : Tél. : 02 31 29 37 37
L'Abbaye d'Ardenne, le livre.

mercredi

Boujou, guide humoureux et savoureux de Normandie


Boujou ! Bienvenue chez les Normands ! En compagnie de Charlotte, découvrez l'univers de la Normandie de façon ludique, dans un esprit graphique voisin de celui d'Astérix et les Normands !
Boujou, guide humoureux et savoureux de Normandie, texte et dessin de Miniac, 64 pages couleur, novembre 2010, éditions Orep (ISBN 978-2-81510-062-5).
BOUJOU : Coup de cœur CULTURA Caen-Mondeville dès 2013. BOUJOU : Coup de cœur FNAC Caen dès 2011. MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUES : * Médiathèque de Beuzeville (50, rue Albert Sorel, 27210 Beuzeville, 02.32.42.51.39, contact@mediathequebeuzeville.fr) : Cote du Boujou ( en novembre 2012): 914.42 MIN B * Médiathèque Pierre Mendes-France de Barentin ( Rue François Mitterrand, B.P. 12, 76360 BARENTIN, Tél : 02.35.91.61.67, mediatheque@ville-barentin.fr ) : Code-barres 1024910173n, N° inventaire du Boujou 60741, (Côte n° BDA MIN). * Réseau des bibliothèques de Blangy Pont-l'Evêque Intercom, nouveauté de septembre 2014, bibliothèque de Pont-L'évêque (Côte : "N 914-42 MIN"). * Bibliothèque de Cherbourg-Octeville (Hôpital des Armées, Bibliobus ): Côte du Boujou N 390 MIN * Médiathèque Intercommunale Guy de Maupassant d'Yvetot ( 9 rue Pierre de Coubertin ; BP 115 ; 76193 YVETOT ; 02.35.95.01.13 ; mediatheque@ccry.fr ) côte du Boujou : NOR 847 MIN [Etiquette verte] * Médiathèque Côtis-Capel, manoir du Tourp (50) : côte du Boujou * Médiathèque départementale de l'Orne (10, avenue de Basingstoke, B.P. 528 - 61017 Alençon Cedex, Tel : 02 33 29 15 06, Fax : 02 33 81 22 99, E-mail : mdo@cg61.fr) côte du Boujou : FL 390 MIN BOU, localisé à Bellême. (Ils référencient 10 ouvrages divers) : * Bibli'ajmb ( bibliothèque de l'association Le Monde du Bessin, sur la commune de Monceaux en Bessin, chez Jeanne Degrenne, rue des primevères, 14400 Monceaux en Bessin Site www.ajmb.over-blog.fr ; Email : ajmb14@gmail.com ) Côte de Boujou : . * Bibliothèque municipale de Saint-Germain du Corbéis ( 2, Rue de l’Elan ; 02 33 32 94 24 ; bib.sgc@orange.fr ) côte du Boujou : . * M&diathèque municipale de Condé-sur-Vire, au moins en 2014. * Médiathèque du Pays de Flers, Notice du titre : 0695729, cote : 808.87 MIN. * Bibliothèque municipale de Lyon (69), vu en 2014.
AVIS DE LECTEURS : * "J'ai acheté "boujou de Normandie". Ce livre esr très éducatif et simple pour la découverte des spécificités de notre belle région ; bravo!" Frank Lemarchand, 16 octobre 2012.
AVIS DE LA PRESSE : "Une bande dessinée où se conjuguent l'humour et l'amour des mots de notre langue normande. Un régal !" Bernard Gourbin, mars 2013
Normandie TV en parle le 29 novembre 2012. Miniac, Boujou [Texte imprimé] : dictionnaire humoureux et savoureux / textes et dessins, Miniac - Cully : OREP éd., DL 2010. 1 vol. (63 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 29 cm. ISBN 978-2-8151-0062-5 (rel.) : 15 EUR. - EAN 9782815100625. Normandie (France) -- Ouvrages humoristiques, Classification Dewey : 914.420 0207 (22e éd.), DLE-20101217-65337. - FRBNF42337842 11-02291
Boujou se décline : Et aussi sur une gamme de tee-shirts ( noir, blanc, divers gris...) pour enfants, femmes et hommes, une boite de caramel :
07