Affichage des articles dont le libellé est Tontonnage. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Tontonnage. Afficher tous les articles

mercredi

Au Bal des Muscadins, roman de Sylvain Larue


"Février 1849 : en présence du prince-président Bonaparte, le Tout-Paris de la Seconde République se presse place Vendôme pour participer à un événement exceptionnel, une prestigieuse soirée costumée rappelant les folies du Directoire : le Bal des muscadins. Mais, alors que les réjouissances battent leur plein, une morbide apparition – un corps sans tête –   interrompt théâtralement les festivités… Bonaparte confie donc à son agent spécial, Léandre Lafforgue, alias « le Goupil », le soin d’assister la police pour éclaircir cette étrange situation… " Après un premier roman publié en 2016 et tant de récits criminels antérieurement, notre prolifique et sympathique confrère de feu la collection criminelle des éditions de Borée, Sylvain Larue, sort pour la rentrée littéraire de l'automne 2017 le second tome de sa saga romanesque centré sur le personnage de Léandre Laforgue. Amateurs de roman historique, vous ne serez pas déçus par l'intrigue noire de ce nouveau roman intitulé Au Bal des Muscadins... "

lundi

Miniac chez Jacques Pradel, RTL, janvier 2014.

Les Grandes Affaires Criminelles du Rail dans L'Heure du Crime, chez Jacques Pradel, sur RTL, le 27 janvier 2014 : Chaque jour de la semaine, du lundi au vendredi, de 14 à 15h, le journaliste-écrivain Jacques Pradel anime l'émission L'Heure du crime sur les ondes de RTL, première radio de France devant Europe 1, France Inter, Europe 1, RMC et France Bleu avec 12, 5 % d'audience en parts cumulées. Depuis le 25 août 2010, il présente L’heure du crime, ce rendez-vous quotidien relatant au moins un fait divers ayant marqué les Français, analysant les grands faits divers judiciaires de France. Auteur de quatre livres de "True crime" à compter de 2010, parus aux éditions Télémaque, Jacques Pradel a écrit une dizaine de livres en parallèle de son activité journalistique, couronnée d'un Prix Roland Dorgelès. Chaque jour, l'émission est écoutée par 900.000 auditeurs en 2013. L'émission ayant initialement contacté les éditions de Borée pour un passage à l'antenne en décembre et ne pouvant être disponible à l'époque, nous avons convenu d'un nouveau rendez-vous après les fêtes, en janvier, précisément le 27 lundi janvier 2014. EDITO : "Bonjour à tous ! Tout le monde a en tête « le crime de l’Orient Express » d’Agatha Christie ou, plus près de nous, le film de Costa Gavras « Compartiment tueur ». On a eu envie de savoir ce qu’il en était dans la réalité. Mon invité, Jean-François Miniac, scénariste et dessinateur, est littéralement fasciné par le sujet. Avec lui nous allons remonter le temps, depuis l’été 1984 où un mystérieux groupe terroriste « M5 » a fait trembler la France avec ses attentats contre des gares, à Lyon, à Grenoble, à Annecy. On évoquera la mystérieuse affaire de la mort du conseiller Prince, retrouvé déchiqueté sur une voie de chemin de fer près de Dijon, à l’époque du scandale Stavisky. Dans les « incontournables », nous vous raconterons une affaire de malle sanglante qui plonge les enquêteurs de la sûreté parisienne dans le milieu des collectionneurs de timbres. Bref, nous constaterons que la fameuse phrase gravée sur les vitres des compartiments de chemin de fer « E pericoloso sporghersi » est toujours d’actualité !" Jacques Pradel Le vendredi 24 en fin d'après-midi, après avoir été averti d'un premier choix en début d'après-midi, j'ai été informé par l'assistante de Jacques Pradel, Perrine, des quatre affaires ferroviaires qui seront évoquées durant l'émission, toutes quatre issues du livre de chez De Borée, comme illustration de la criminalité ferroviaire. Pour l'équipe de L'Heure du crime, le fait d'avoir du matériel sonore est aussi une condition dans le choix des histoires. Un nécessité s'impose : diffuser du matériel sonore pour l'une ou l'autre des affaires. Les voici donc : L'affaire Joseph Aubert et Marguerite Dubois, samedi 15 mai 1896, Paris et Couville (Manche). Cour d'assises de la Seine, Paris, 5 novembre 1896. L'affaire du conseiller Prince (183-1934), mardi 19 février 1934, Dijon (Côte d'Or). Affaire classée Acte de naissance d'Albert Prince ( Grand merci à Sylvain Larue). L'affaire Auguste-Lazare Méla (1895-1960) et l'attaque du train d'or ( Joe Rossi, Etienne Demarque, Emile Long, Jean Silvestri, Ange Simon, Joseph Dessi-Attlilo, Paul Leca), 22 septembre 1938, Marseille-Sainte-Barthélémy. Cour d'assises des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence, 24-26 octobre 1940. L'affaire M5 le maudit, Thierry Maitret et Claude Vallot, 13-17 août 1984, Lyon, Annecy et Grenoble. Cour d'assises de Haute-Savoie, Annecy, 25 novembre 1988. Arriver à Paname au matin par la gare Saint-Lazare, passer devant le lycée Condorcet cher à Serge Stavisky, puis rue du Faubourg Saint-Honoré, puis devant la place Beauveau, siège de la DST, curieusement comme autant de lieux présent dans les affaires de la prochaine émission. Puis, après cette marche à faire du lèche-galeries, picorer avant de me rendre devant RTL et d'y rencontrer la responsable de collection chez de Borée, ponctuelle au rendez-vous. Au final, en arrivant au 22 rue Bayard, l'assistante de l'émission m'indique que celle-ci se focalisera sur l'affaire M5 ( celle que je maîtrise le moins), l'affaire Prince, l'affaire Aubert-Dubois, l'affaire Steffen et, in fine, l'affaire du train d'or. Après discussion, nous évacuons l'affaire Steffen, une des dix convenues jeudi dernier en présélection. Enfin, l'affaire du train d'or n'est pas évoquée au fil de l'émission, par manque de temps. Une heure de direct, dans une ambiance détendue et conviviale, sans penser un instant à la densité des milliers d'auditeurs, avec un Jacques Pradel, maître de ses sujets et du timing, oscillant entre maîtrise et imporvisation. Du grand art et un vrai bonheur ! Une heure trop vite passée, au regard de la richesse des affaires évoquées. Un plaisir aussi de constater combien Jacques Pradel a apprécié l'ouvrage. Grignoter dans le parc du Théâtre Marigny, au marché aux timbres évoqué dans l'affaire de la malle sanglante de Couville, puis musarder dans les galeries de l'avenue de Matignon ( de paisibles Marquet, du Buffet à foison, un délicieux Brueghel, des Boudin, des Dufy), puis celles de la rue de Miromesnil (Un Marcel Duchamp) avant de rejoindre la gare Saint-Lazare à 16 h 20. Retour vers le quotidien dans une ambiance printanière. RETOUR SUR EMISSION Naturellement, je découvre que l'émission est finalement écoutée par des proches et connaissances, tel un vieux copain de collège écoutant la station en sourdine dans sa filiale d'exportation dentaire, mais aussi des inconnus, cousine et auteurs de BD, qui prennent dès lors contact et découvrent votre travail. Déjà, de premiers retours positifs d'auditeurs : Céline ("Jacques Pradel a "dévoré" le bouquin, ce sont ses propres mots, et il était sincère au vu de son large sourire et de son regard pétillant. Une belle "prestation" de Jean-François pour couronner le tout, chouette! "), Christine, Laura, Marie-Anne ("Belle émission !"), Alexandre, Marie-Ange ("J'ai beaucoup apprécié vos récits , si précis et intéressants. J'ai écouté en direct et j'ai été captivée , et agréablement surprise d'entendre un sujet bien préparé qui fourmillait de détails. Dommage, c'était trop court. Felicitations. Je vais aller vendredi à la Fnac acheter votre livre "), Stéphane Ha( "Désormais deux grands raconteurs d'histoire."), Jacqueline Po ("J'ai écouté en direct tout en travaillant : très captivantes, ces histoires." ), Crom ( "Vachement bien, ta prestation." ), Philippe Po, André Pa, Lionel Ca("Tu as vraiment assuré, vieux. Prestation d'autant plus réussie qu'elle était en direct."), Charlotte Le ("L'émission était très bien et très intéressante. "), Philippe Ta ("Je vous ai écouté hier avec Pradel, j'écoute chaque jour son émission, dans mon atelier en grattant du papier avec une plume en acier et de l'encre qui tâche les doigts... Et je ne vais pas tarder à me procurer le bouquin dont vous avez parlé chez Pradel, cet aprem."), Manu ( "Tu cartonnes. Bien, l’émission de radio ! C'était fluide et intéressant. Je m'attendais à ce que les crimes du rail se passent tous dans des trains, mais en fait, ça englobe les gares également."), Christian-Louis ("Il est médiatique, le Miniac !"), Franck Du ("Tu as une voix de ministre, posée, à la radio. Je ne reconnaissais pas ta voix au quotidien, si ce n 'est par quelques intonations"), Odette Ma du Coglais ( Jacques Pradel a fait beaucoup de compliments sur son livre), Paule Du, Marie-Ange Lej-Rou ( Je viens de terminer ton livre après avoir erré dans tous les étages de Gibert Joseph pour finalement le trouver au rayon ''Histoire ". C'est passionnant , bien écrit avec beaucoup de recherches. Tu méritais vraiment ton passage chez Pradel ( j'avais adoré l'émission , tu connaissais bien ton sujet ) Toutes mes félicitations ! )et Jérôme Po ( Petit retour sur mes impressions d'auditeur de l'émission. J'ai passé les premiers instants à m'étonner de ne pas trop reconnaître ton timbre de voix, un peu voilé ai-je trouvé. Quoiqu'il en soit je suis très vite rentré dans les trois récits, très passionnants ! Avec des petits détails qui m'ont parfois bien amusé, malgré le contexte sordide des affaires. Une petite préférence pour le récit de l'affaire de la malle, le fameux "crime philatélique"... Mais qu'est-ce qui passe donc parfois par la tête des gens ?! Et pourquoi ne pas s'être débarrassé du corps dans la Seine, c'était moins loin ! Et les petites discussions innocentes sur la profondeur des eaux avec les autochtones en bord de mer alors que la malle était à la gare... Il y a vraiment eu des instants jubilatoires ! Mais j'ai aussi bien aimé les éléments liés au hasard. Très présents dans la première histoire. Bel exemple de réalité qui dépasse la fiction, un romancier se ferait recaler avec le coup du mec suivi à partir de la cabine téléphonique... Comme Jacques Pradel et toi l'avez souligné, la non-préméditation de la plupart des crimes et le côté huis clos d'un voyage en train où les protagonistes ne se connaissent pas donnent pas mal de piment à découvrir ces affaires. On sent d'ailleurs que Jacques Pradel ne s'est pas forcé à lire ton bouquin, il a l'air d'être très amateur de ce genre d'enquête, même de polar plus généralement. J'ai été déçu de voir que l'émission était déjà terminée.). Et des félicitations : Agénor LR, Yann A, Thierry, Aurélien M, Stéphane Ol, Guyslaine, Lydie Lo et Dominique Desma. Et, formule du temps, de rapides appréciations facebookienne ( Catherine Go, Sortie d'Usine, Lionel, Christian-Louis Ec, Roselyne An, Maryse Co, Sébastien Ro, Edouard Ba, Emmanuel P,Charly Sa, Jacques, Céline Hy, Félicia Or, Cédric Gé, Jeanne Sa-Ch, Pauline Ca, Karine Le, Catherine Le, Olivier B, Vincent Du, Zone Livre, Fabrice Le Hé, Thierry Gi, Olivier Br, Severine, Mélanie Si, Catherine Le, Aurélien Ma, Manu De, Popeye, Luc Tu, Carole DuR, Maryline Ma, Sofia Az-Be-Man, Martine Be, Mareva Fe, Priscilla, Alexe Ty, Jean-Luc Co)

MEDIAMETRIE : Avec plus de 4 millions de téléchargements en décembre 2013, RTL est la seconde station la plus téléchargée en France. Après Laurent Guerra et Les Grosses Têtes, L'Heure du crime est la troisième émission la plus téléchargée de la station, avant celles de Marc-Olivier Fogiel et Eric Zemmour. Pour réécouter l'émission, voici un lien ou en haut à droite de la page d'accueil du blog : http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/ecouter/l-integrale-les-grandes-affaires-criminelles-du-rail-7769192699 Le livre sur le catalogue des centres culturels Leclerc pour Noël 2013, entre Stéphane Bern et Les Poilus.

samedi

Tanguy à Trafalgar en 1805


Sur le pont du Victory, l'amiral Horatio Nelson a été tué d'un coup de fusil provenant du mat de misaine du navire français Redoutable. On sait que c'est un gabier du Redoutable qui aurait été le responsable de la mort de Nelson. Serait-ce vraiment l'oeuvre de Marc Tanguy (1775-1811), fils d'un tisserand Jean-Louis Tanguy? Marc Tanguy était l'un des gabiers du fameux Redoutable lors de la célèbre bataille. A-t-il un lien avec le peintre surréaliste Yves Tanguy ?

lundi

Exposition collective, dont Thierry BRUET, en mai-juin 2012- Galerie Taïss, Paris.

Du 3 mai au 27 juin 2012
La galerie Taïss est heureuse de vous annoncer sa nouvelle exposition "Combien ça vaut ?" qui réunit ALBINET, BEN, BLANCKART et BRUET. A propos de Thierry BRUET "La peinture de Thierry Bruet s’inscrit dans la tradition figurative des scènes de genre et souligne, avec une habile intelligence et une maîtrise graphique redoutable, d’extravagants décalages sociaux. Dans des salles d’exposition, deux modestes visiteuses figées, affichent une mine inquiète au milieu des faces hilares de Yue Minjun et de Murakami. Un couple de collectionneurs fagotés avec style mais usés par le temps, enlisés dans leur sofa sont cernés par les tableaux explosifs de Jean-Michel Basquiat"
Vernissage mercredi 2 mai, à partir de 19h. Exposition jusqu'au 27 juin. Dossier de presse : http://www.taissgalerie.com/fr/exhibitions/future/ Galerie Taïss, 14 rue Debelleyme, 75003 Paris. Tél : 00 33 (0)1 42 71 18 85

L'épervier de Maheux


L'épervier de Maheux, Jean Carrière et les Cévennes. Un livre, un homme, une terre. Indissociables, indispensable, inaltérable. A relire, toujours.

La French Connection, les entreprises criminelles en France

C'est avec plaisir que je relaye un communiqué de presse de l'excellent Thierry Colombié : * "La French Connection, les entreprises criminelles en France" (Non Lieu/OGC Editions), Thierry Colombié. Préface de Jean de Maillard, magistrat et écrivain, auteur notamment de « L’Arnaque, la finance au-dessus des lois » (Gallimard)
* La French Connection est un essai socio-économique qui dévoile les stratégies des entreprises criminelles françaises spécialisées dans le trafic d’héroïne (1935-1985), et présentes dans le monde entier. Veille stratégique, guerre de l’information, part de marché, concurrence, blanchiment, contournement de la répression, corruption, échange de services, guerres de clans, adoubement, code d’honneur, capital matériel et immatériel, association avec les mafias italiennes, Deal cubain… Autour du concept de l’économie trafiquante, la lecture de cet essai inédit offre de nouveaux outils pour comprendre enfin le Milieu français contemporain.
* Thierry Colombié est docteur es sciences économiques (EHESS Paris), spécialiste de la criminalité organisée en France, chercheur indépendant, membre de l’Observatoire Géopolitique des Criminalités, écrivain et scénariste. La French Connection est son neuvième ouvrage

mercredi

dimanche

jeudi

Nègre spirituelle

Enfin nue ! de Catherine Siguret.

lundi

Passionné, un gendarme retraité de Meung-sur-Loire, jadis affecté à l'armurerie, est l'un des rares mécascriptophiles français. Ce collectionneur de machines à écrire dont la collection pourrait faire envier le musée de la machine à écrire de Lausanne évoque l'époque des Manufrance et Reminghton, lesquels armuriers fabriquaient aussi les premières machines-à-écrire. Bel atavisme local pour ce village du Loiret qui a vu naître le formidable Alain Corneau un 7 août 1943. A la suite du présent article, j'ai reçu par mégarde le mot suivant, à destination du gendarme cité ci-dessus : "Mr. Miniac, J'ai vu au journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut du 13 février 2012 que vous collectionnez les machines à écrire. Je suis un ancien mécanicien en machines à écrire et à calculer. Je possède des pièces de machines qui peuvent vous rendre service. Si cela vous intéresse, contactez moi." Si jamais ce gendarme retraité voyait ce message, je lui transmettrai volontiers les coordonnées de ce généreux correspondant de Seine-et-Marne. Pour cela, contactez-moi à l'adresse indiquée en bas du blog.
Tel un inventaire à la Prévert, voici une liste non exhaustive de noms de collectionneur : *aigles : aquilaphiliste *animaux préhistoriques : dinosaurmaniste *canards : canérophile *caniches : cynokaniphile *chameaux : bactrianophile *chats : ailurophiliste ou félinophiliste *chevaux : équitophiliste *chiens : cynophiliste ou caninophiliste *chouettes et hiboux : hululophiliste *cochons : suidéphiliste ou nourinophiliste *coléoptères : coléopthéphile *coqs et poules : gallinophiliste *coquillages : conchyophiliste ou conchyliophiliste *crocodiles : crocodiphiliste *dauphins : delphinuphile *éléphants : pachidermophiliste ou éléphantophile *escargots : hélixophile *grenouilles : amphiranaphile ou erpétolophiliste *hiboux et chouettes : hululophiliste *insectes : entomologiste *lapins et lièvres : cuniculophiliste *loups : lupuphiliste *mollusques : malacologiste ou malacophiliste *oiseaux : ornithologiste *papillons : lépidoptérophiliste *pigeons : colombophile *plumes d'oiseaux : rémigeophile *poissons d'aquarium : aquariophile *poissons d'avril : avrilopiscicophiliste *poules et coqs : gallinophiliste *reptiles et serpents : erpétologiste ou herpéthologiste *tortues : chélonéphiliste ou khélonéphiliste *vaches : miniavaccaphile *automobiles : autophiliste *avions : aérophiliste *ballons et montgolfières : montgolfiériste ou montgolfiérophile *modèles réduits de bateaux : navimodéliste *bateaux en bouteille : botumodélophiliste *bicyclettes : vélocipédiste *plaques de constructeurs de bicyclettes : placocycléphile *bouchons de radiateurs : radiumascophile ou radiatapophile *bougies de moteur : scintillophile *chemins de fer : ferrovipathiste *corbillards : philocorbien ou philocorboliste *cycles : cyclophiliste *enjoliveurs de roues : rotaparaphile *montgolfières et ballons : montgolfiériste ou montgolfiérophile *motocyclettes : motophiliste *péniches de débarquement : pénidébarphiliste *plaques fiscales de vélos : placofiscacycléphile *plaques minéralogiques : matriplacophiliste *pompes à carburant : gazolinophiliste *Solex : solexionophiliste *souliers : calcéologiste *T.G.V. : tégévétiste *titres de transport : ésitériophiliste *tracteurs : tractophiliste *tracteurs miniatures : tractominiaphile *trains miniatures : ferrovipathe ou ferroviphile *tramways et trolleys : tramophiliste *voitures à pédales : cyclautophile *absinthe : absinthiophile ou arthémiosophile *Banania : bananiophile ou yabonophile *bocaux et conserves : appertophile *boîtes de bière : boitabrassophile *boîtes et coffrets de boissons alcoolisées : canystérophile *boîtes alimentaires publicitaires : gustiférophile *boîtes et paquets de café : cofféaphiliste *boîtes à sel : salubuxidophile *boîtes de boisson : puxibibérophiliste *boîtes de sardines : clupéidophile *bouchons de bouteilles de vin : buttappoenophile *bouteilles d'alcools et spiritueux : oenophiliste *cannettes de bière : canettophile *capsules de bouteilles : capsulophiliste *dessus de caisses à vin : capsapyroenophile *champignons : mycophiliste ou mycolophiliste *Coca-Cola : Cocacolabliphiliste *cognac : cognaquavitaphile *conserves et bocaux : appertophile *coquilles d'œufs et œufs : oologiste *eaux en flacons : aquaphiliste *emballages d'agrumes : agruminvélopapyrophiliste *emballages de chocolat : chocolabelléophile *emballages de glaces et yaourts : glacophiliste *emballages de sucres : périglycophiliste ou périsaccharophiliste *étiquettes de bière : cervalabélophiliste *étiquettes de boissons non alcoolisées : nonéthylabélophile *étiquettes de boîtes de camembert : tyrosémiophiliste *étiquettes de bouteilles : oenosémiophiliste *étiquettes de bouteilles d'eau : aqualabélophiliste *étiquettes de crèmes de gruyère : microtyrosémiophiliste *étiquettes de fromages : tyrosémiophile *étiquettes de fruits : pictogrumophiliste *étiquettes de fruits et légumes : légufrulabélophiliste *étiquettes de liqueurs : éthylabélophile *étiquettes de melons : cucurbitaciste ou cucurbitaphiliste *étiquettes de miel : mélabélophile *étiquettes de saucissons : salcicophiliste *étiquettes de vins et liqueurs : éthylabélophiliste *étiquettes de vins belges : oenolabélophile *étiquettes de vins français : oenographiliste *étiquettes de vins suisses : oenosémiophiliste *mignonettes de boissons : buticulamicrophiliste *moutarde : mustardophile *objets de brasserie : tégestophiliste *objets sur la bière et sous-bocks : tégestophiliste *œufs : dolophiliste *œufs de Pâques : ovopaskhaphile *œufs décorés : ovominiaturiste *plaques de muselets de champagne : placomusophiliste *pots de glace : glacophile *pots de yaourts : yaourtphile *sous-bocks et tous objets sur la bière : tégestophiliste *sucre : saccharophile *sucres emballés : glycophiliste *vigne et le vin : bacchusophiliste *whisky : whiscotchphiliste *agrafes de vêtements : fibulanomisyophiliste *allume-gaz : pyrokhaophile *allumettes : cumixaphiliste *assiettes en faïence : platokaolinophile *bagues de cigares et boîtes d'allumettes : vitolphiluméniste *balances : métrolophiliste *batteurs à oeufs et fouets de cuisine : culinofagophiliste ou battophile *biberons : biberguttiphiliste *boîtes à poudre et poudriers : pulvipyxiphile *boîtes et pochettes d'allumettes : philuméniste *boîtes d'allumettes et bagues de cigares : vitolphiluméniste *boîtes de médicaments : médicapyxiphiliste *bols et tasses : bolophile *bouchons de carafes : tappocaraphile *boucles de ceinture : bucculacinctophile *bougies de cire : buzicéraphile *bouilloires : bullirophiliste *bouillottes : réserbullirophile *boules de rampes d'escaliers : scalaglobuphiliste *boules et passoires à thé : passubullathéphile *briquets : pyrophiliste *briquets publicitaires : publipyrophiliste *broches : brochaphile *cache-pots : vascoactéphile *cadenas : caténaphiliste *cafetières : cofféaphiliste ou cofféapuiliste *calendriers et éphémérides : buxidaphile ou calendophiliste ou éphéméridophile ou éphécalarophiliste *calendriers publicitaires : calendopubliphile *carafes : caraffaphile *carnets de chèques : quaterchécophile *casse-noix : cassanuxiphile *ceintures : cincturaphile *cendriers : téphraphile *cendriers publicitaires : publitéphraphile *chapeaux : capéophiliste *chemises : camisophile *cigares : infulaphiliste *cintres : cincturaphile *ciseaux : caédérophiliste *clés : clavophile ou clavissophiliste *cloches à fromage : campasémiophile *cloches et sonnettes : campanaphiliste ou campanophiliste *clous : clavalogiste ou clavalophiliste *coffrets à bijoux : kophibizuphile *colliers : collariphile *compteurs d'eau : computaquaphile *coquetiers : coquetiphiliste *couteaux : cultelluphiliste *couteaux et ciseaux : cultophile *couvercles de pots : opercuphiliste *cravates : kravacolluphiliste *crayons : craigraphiliste *crochets à bottines et tire-boutons : pomofibulanomiste *cruchons à liqueur : krukalicophile *cuillères : cochliophiliste *cure-dents : dentiscalpiste *dés à coudre : digitabuphiliste *entonnoirs : entonnophile ou uticonuphile *espadrilles et sandales : scarpatologiste *étiquettes de fond de chapeaux : capillabélophiliste *étiquettes de parfums : odolabélophiliste *fers à repasser : sidérophiliste *fers à repasser anciens : pressophiliste *fers et lampes à souder : lamptérophile *flacons de parfums miniatures : lécythiophiliste *flacons de parfums : odoflascophiliste *flacons de senteurs : satoflascophile *fouets de cuisine et batteurs à œufs : culinofagophiliste *gommes : cumiphile *hachoirs : kupréphiliste *horloges : horologionphile *horloges en faïence : majoliclockophiliste *lames de rasoirs : laminarasophile *lampes à pétrole : lumipétrophile *lampes de chevet : lumicaputiphile *lampes et luminaires : luminophiliste *landaus : puscapinfanophile *machines à coudre : mécaconsuérophile ou raptomécanophile *machines à écrire : mécascriptophile *marteaux : marcuphiliste *mazagrans : vitrocafféaphile *miroirs : glacimiraphiliste *montres : mostrophiliste *moules à chocolat : chocolamoduphile *moules à gâteaux : gatomoduphile *moules à gaufres : gofromoduphile *moulins à café : molabophiliste ou molicofféaphiliste *moulins à légumes : moliguméphile *moulins à poivre : molipipérophile *nœuds papillons : noeudélérophiliste *objets en cuivre repoussé : daguerrotypiste *ouvre-boîtes : appertophiliste *papier toilette : latrinapapirophile *paquets de cigarettes : nicophiliste *parapluies : parapluviophiliste *parfums : odolaphiliste *peignes : pectiniphiliste *pelles à tartes : palatortaphile * pendules : penduluphiliste *pichets : brokhivinuphile *pinces : punctuphiliste *pinces à sucre : pessaccarophile *plumes pour écrire et porte-plumes : calamophiliste *pochettes et boîtes d'allumettes : philuméniste *poivrières : pépériphile *poivrières et salières : salpipérophile ou salinopépériphile *porte-monnaies : monéportarophile *porte-plumes et plumes pour écrire : calamophiliste *porte-plumes et stylos : stylographiliste *postes de radio : radiophiliste *pots à moutarde : mutarvasophile *pots de chambre : noctévasophile ou pissadouphiliste *pots en grès : grévasaphile *poudriers et boîtes à poudre : pulvipyxiphile *rabots et varlopes : rabovarlophile *radiateurs de chauffage : tubiniphiliste *rasoirs : rasophile *réchauds anciens : réchaudophile *réveils : clepsydophiliste *rouges à lèvres : tubeulabruphile *sabliers : sabulométrophile *sacs à main : manusaccaphile *sacs en plastique : saccuplastikophile *salières : salinophile *salières et poivrières : salinopépériphile ou salpipérophile *sandales et espadrilles : scarpatologiste *saucières : récisalsuphile *saupoudroirs : salpulvirésophile *savons : saponiphiliste *savons et savonnettes publicitaires : sapopubliphile *seaux rafraîchissants : sitellofrigiphiliste *sécateurs : sécaédérophiliste *sèche-cheveux : siccapiphiliste *services miniatures à café et à thé : miniaservicaféthéphile *soliflores : solufloriphiliste *spatules : spatuphile *stylos à bille : stylobiliaphile *stylos à image mobile : stylumobilophile *stylos et porte-plumes : stylographiliste *stylos publicitaires : stylopubligraphile *sucriers : vasaccharophile *tabac : tabacophiliste *tabatières : buxidanicophiliste ou tabapixophile *taille-crayons : molubdotémophiliste ou molubdoténophiliste *téléphones : téléphophiliste *tenailles : ténérophiliste *thermomètres : thermétronphile *timbales : tambolophile *tire-bouchons : hélixpomaphiliste ou hélitapophiliste ou pomelkophiliste *tirelires : tiraliraphile *tisanières : ptisavasaphile *trombones de bureau : byrofibuliste *ustensiles de cuisine : cuisinophile *vases à fleurs : florevasophile *ventilateurs : ventilaphiliste *verres à moutarde illustrés de bandes dessinées : bédévitrophiliste *verres de communion : vitrocommuniphile *hochets : hochétophiliste *jeux et jouets : ludophiliste *jeux d'adresse et de patience : jocudextérophile *jeux d'échecs : échéphiliste ou échécophiliste *jeux de construction : constructophile *jeux de l'oie : ocaludophiliste *cartes à jouer : cartajouphiliste *jokers de cartes à jouer : jokérophiliste *jouets publicitaires Mc Donald : macdoludophiliste *maquettes et modèles réduits : maquettiste ou miniaturophilie *ours en peluche : arctophiliste *poupées : plangonophiliste *soldats et figurines : figuriniste *autocollants : stickophile ou stickphiliste *autographes et dédicaces : autographiste ou autographiliste *badges : badgépinophile ou épinglettophiliste *billets de banque : billettophiliste *blasons : héraldiste *boules à neige : neigenboulophiliste ou chionosphéréphile *cartes à puces et télécartes : télécartophiliste ou cartopuciste *carnets de timbres : carnétiste *cartes maximum : maximaphiliste *cartes postales : cartophiliste *cartes postales avec timbre : cartophilatéliste *cartes téléphoniques : télécartophile *couronnes de galettes des rois : stéphanophiliste *cuillères touristiques avec armoiries : microcochliarmaphile *décorations et médailles : phalériste *dédicaces et autographes : autographiste ou autographiliste *disques vinyle : discophiliste *disques vinyle d'un seul artiste : monodiscophile *écussons : scutelliphiliste *enveloppes timbrées et entiers postaux : entiériste *épinglettes et pin's : épinglophile ou philopin ou philopiniste *fèves de galette des rois : fabophiliste ou favophiliste *flammes et marques postales : marcophiliste *flammes postales : phlogophiliste ou maximécanophiliste *jetons de caddies : jetonécaddiphile *magnets : magnetsophile *minéraux et roches : minéralophiliste *miniatures : miniaturiste * monnaies: numismate monnaies avec autocollants publicitaires : numismatophiliste monnaies publicitaires : numispubliphiliste pin's et épinglettes : épinglophile ou philopin ou philopiniste porte-clés : copocléphiliste porte-clés muraux : clavandiste roches et minéraux : minéralophiliste télécartes et cartes à puces : télécartophiliste ou cartopuciste télécartes commémoratives : monémate télécartes publicitaires : télécartiste timbres-poste : philatéliste timbres de poste aérienne : aérophilatéliste timbres fiscaux : fiscaphiliste ou fiscophiliste trèfles à quatre feuilles ou plus : ultratrifoliophile vignettes sans valeur postale : erinnophiliste ou paraphilatéliste abécédaire : abécédéphile accordéons : akkordiophile actions, obligations et titres dévalués : scripophite ou scripophiliste affranchissements mécaniques : mécaphiliste ancêtres : généalogiste antiquités : anticomaniste appareils d'affutage : repassophile appareils photographiques : iconomécanophiliste ou mécaphotophile appeaux : aposibilaphile arcs : arcuphile armes : armaphiliste arrosoirs : rosutiphiliste articles de pêche : halieutophiliste Astérix : astérixophile astres : astronophiliste bagnards et prisonniers : criminophiliste balles : pallaphiliste balles de frondes : glandophiliste ballons publicitaires : publipallophile bénitiers : aquabénédiphiliste bilboquets : bilbouquéphile objets de bistrot : bistrophiliste boîtes à musique : boximusicophiliste boîtes à timbres : pyxiatélophiliste boîtes de plumes : pyxicalamophile boomerangs : bumragaphile boussoles : bussolaphile boutons : fibulanomiste ou fibulanophiliste briques : brickostampaphile burettes d’huile : buirophiliste buvards publicitaires : papyrencausbibéphile cachets d'aviation postale : aérosémiophiliste cactus : kaktophiliste cannes : cannaphile caricatures : caricatophiliste cartes bancaires : cartoplastophile cartes de cinéma : cinécartiste cartes routières ; viachartaphile cartouches et munitions : pyrothécophiliste casques : cascophile casques de sapeurs-pompiers : cacoforussophile castagnettes : castanétaphile catalogues : bouquinophiliste catalogues de vente aux enchères : encanolivrettiste céramiques : céramologiste cerf-volants : lucanophiliste ou ludocervolaphile chansons : cantioformaphile Charlie Chaplin : charlomaniste cinéma : cinéphiliste cirque : circophiliste cloches et sonnettes : campanaphiliste ou campanophiliste clowns : klunophiliste cœurs : kardophile coiffes : kufiaphiliste collections : syllectomaniste compas : circinusophiliste cordes de pendus : schoïnopenxatophiliste couronnes de rois : régicoronariste crimes : criminologiste cristaux : cristallophiliste ou cristallographiliste décrets et papiers timbrés : scripophiliste dentelles : denfusophile dessins et peintures : moreaunélatoniste princesse Diana : dianaphiliste drapeaux et étendards : vexillologiste ou vexillolophiliste écritures : scribélophile écritures anciennes : paléographe enclumes : incudinophiliste encriers : atramantophiliste ou egkaustonophile enveloppes de mairies : héraldocommunophile enveloppes illustrées : envelopillystrophile épées : spathaphile éperons : sporonaphile éponges : spongiaphiliste érotisme : curiosaphile escarpins : scarpinophile espace : spacénophile étendards : vexillologiste étiquettes d'hôtels : marbéthophiliste éventails : ékraventuphile factures : notaphiliste factures anciennes : votaphiliste faits divers et événements : éphémératophiliste femmes à barbe : pogonophile objets qui génèrent le feu : pyrogénophile fossiles : paléontologiste fougères : cryptogamophile funérailles : fénériphiliste globes de mariage : mariglobuphile graines : phanérogamophiliste gravures sur bois : xylographile ou xylophiliste guirlandes : ornéophile hameçons : hamuphiliste harpons : harpanphiliste images et icônes : iconophiliste images de couleurs : chromolithophile images imprimées par plaques gravées : estampiste images pieuses : canivettiste informatique : microphiliste instruments de musique : instrumusaphile instruments électriques : électrophiliste Israël et le judaïsme : judaïcophiliste ou judaocophiliste ivoire : éboriphiliste jetons : jetonophiliste Joconde : jocondophiliste journaux : gazettophiliste kaléidoscopes : kaloséidoskopéinophile képis : képiphile laissez-passer pour les coulisses : backstagophile lampes de mineurs : luminospéléophiliste lampes et fers à souder : lamptérophile lettres anciennes : épistogrammophile livres anciens : bibliophiliste livres courants : bibliomane livres de grammaire : bibliogrammaticaphiliste loteries : congiariophiliste lunettes anciennes : lynétaphiliste machines à calculer : mécalkyphile mains : manophile maisons miniatures : microdomophiliste manuscrits sur papyrus : papyrologiste marque-pages : signopaginophiliste ou signétophile marque-pages en papier : chartasignopaginophiliste objets en marquèterie : marquettiste masques : maschérophile matériels agricoles miniatures : agricophile Mazarin et Richelieu : cardinaliste menottes : manuténéréphile menus : missuphiliste ou libellocénophile Michelin : bibendophiliste mirlitons : mirlitophiliste missels : missalibéraphile modelages de cire ; céroplastiqueur Mona Lisa : jocondophiliste monstres : tératophile mots-croisés : cruciverbiste moulinets de pêche : pisciphiliste moulins : molinumophiliste nains de jardin : nanomaniaque ou nanipabulophiliste nains de jardin avec brouette : nanipabulophiliste Napoléon Bonaparte : napoléoniste objets olympiques et sportifs : mémorabiliste objets publicitaires : publiphiliste obus : haubitophiliste œillères : oculubridéphile ombrelles : umbrellaphile opercules : operculophile orchidées : orchidophiliste outils anciens : artisanophile ou usitilophile outils à bois : xylophiliste o.v.n.i. : ufologiste palets de marelle : marellophile Panhard : panhardiste papiers cadeaux : bolducadopapiphile papiers publicitaires : pictopublicéphile papiers timbrés et décrets : scripophiliste partitions de musique : musapartizophile Pasteur : pastorien pêche : pisciphiliste Père Noël : paternataliphile pharmacie : pharmaképhile phonographes : gramophile ou phonographophiliste photos anciennes et daguerréotypes daguerréophiliste pianos miniatures : pianophiliste pièges : pédicaphile pierres : pétrophiliste pierres de monuments : elgéniste pierres et cailloux en forme d'animaux : chaillozoophile pierres gravées : lithophiliste plantes à graines : phanérogamophile plaques de cheminées : plakaminuphile ou taquaphiliste plaques émaillées : placosmaltophiliste plaques et notices d'assurances : assurolophile plombs fiscaux, de douane, d'octroi, divers : plombophile plumes à écrire et porte-plumes : calamophiliste poids : pensuphile poignards et dagues dagaspathaphile ou pugnuphiliste pommeaux de cannes : pomucannaphile porte-pailles : porpaléaphile préservatifs : sexosécurophiliste presse : diurnaphiliste publicité : publiphiliste publicités de caddies : publicaddiphile pulvérisateurs : pulvérisophile revues portant le numéro un : cocoframophiliste roses : rosaflophiliste sables : arénophiliste ou sabuphile sabots : sabataphile sabres : sabélaphiliste sceaux : sigillophiliste ou sigillographiste sceaux municipaux : héraldocommunophiliste sciences occultes et divination : occultiste scies pharmaceutiques : pharmasciarophile schtroumpfs : schtroumphile serrures : séraphiliste serviettes de restaurants : serviettophiliste serviettes de table publicitaires en papier : serviettopapiphile sifflets : sibilumophiliste siphons à eau de Seltz : siphaquakhaophile sonnailles animalières : clarinophiliste sonnettes et cloches : campanaphiliste ou campanophiliste souvenirs : mnémophiliste statue de la liberté : statulibertophile stéréoscopes : stéréoskopéphile revues fantastiques Strange : marvélophile tableaux en papier : canivettiste tambours : tabirophiliste taquins : taquinophiliste tasses à malades : tassaphiliste tastevins : tassavinuphile taximètres : taximétruphile textes en braille : cécophiliste tickets de loterie à gratter : instogratophile tickets de spectacles : estiquéphiliste tirelires : tiraliraphile titres de transport : ésitériophiliste toupies : tupiphiliste tuiles anciennes marquées : tégulophile uniformes civils ou miltaires : uniformologiste
Plus qu'un monument de la littérature alpine, Le Fou d'Edenberg est un grand et vrai livre, vital, toujours d'actualité, pour tous, même si les amoureux de la montagne des alpages et des petits villages de haute solitude seront comblés, avec ses senteurs, ses lumières, ses tintements de cloche, ses ruisseaux cristallins, ses hommes confrontés à la rudesse de la nature. Ce roman frisant les 500 pages avait valu à son auteur, Paul Gayet-Tancrède alias Samivel, d'être nommé à l'âge de 60 ans pour le prix Goncourt 1967, lequel prix fut décerné à André Pieyre de Mandiargues pour La marge, un bouquin de la fameuse collection Blanche. Preuve en est que Samivel, immense illustrateur auquel Henri Filippini et Jacques Glénat avait jadis consacré un volume de la collection Schtroumpfanzine, s'avère un formidable écrivain. Ce volume, quasiment son unique roman, reste l'une des pierres angulaires d'une oeuvre littéraire essentiellement constituée de nouvelles, chant d'amour à la montagne, chronique d'une destruction annoncée et choc des civilisations entre des communautés séculairement repliées et la quête du profit engendrée par l'or blanc. Bref, un seul mot qualifie ce pavé : jubilatoire. Pour ma part, ce livre est aussi associé à un souvenir. Voici quelques années, invité au (formidable) festival des sciences de Chamonix, j'avais poussé jusqu'aux Contamines pour voir la maison où résidait Samivel de son vivant, un chalet d'alpage au-dessus du bourg, lequel appartenait alors au directeur de la chaine des librairies Album. Me désaltérant à une petite fontaine roucoulante, je vis un gamin m'aborder. Tout naturellement, le marmot me dit qu'il se relevait parfois le soir en cachette de ses parents pour admirer la montagne au couchant, puis s 'en alla comme il était venu, candide. Décidément, la montagne compte encore des Siméon. Voici trois décennies que ce livre n'a pas réédité, dommage, surtout en constatant le nombre d'inepties qui s'alignent dans les rayons étriqués des librairies. Les quelques exemplaires disponibles se dénichent encore actuellement sur la planète virtuelle. Le Fou d'Edenberg, Albin Michel, Paris, 1967.

samedi

Fanny

I'm looking for any information on a French adventurer, Loviot Fanny, who sailed from the port of Le Havre, France, in May 1852 and arrived in San Francisco in November 1852 with the ship Independence, at the street towards the gold rush. I did research in archives in France, Normandy, Brittany and Paris in particular. You can contact me on the email address, here.
Je recherche de la moindre information relative à une aventurière française, la parisienne Fanny Loviot, qui partit du port du Havre, en France, en mai 1852 et qui arriva à San Francisco en novembre 1852 avec le bateau "Indépendance", au moment de la rue vers l'or. J'ai effectué de nombreuses recherches en archives en France, en Normandie, Bretagne et à Paris notamment. Vous pouvez me contacter sur l'adresse mail, ici.

Duchesne

Le crime à l'écran

Presse

* "Gazette des Tribunaux" (1825) * "Le Spectateur des Tribunaux", devenu ensuite "Le Courrier des Tribunaux" (1827) * "Bulletin des arrêts de la Cour de cassation rendus en matière criminelle" (1798-1909 ) * "Compte général de l'administration de la justice criminelle en France (1827) * "Causes célèbres de tous les peuples"
* "Répertoire général des causes célèbres françaises, anciennes et modernes" * "Du régime cellulaire, préventif, répressif et pénitentiaire " * "L'Ami de la religion et du roi" * "Compte Général de l'Administration de la Justice Criminelle" (CGAJC), dont statistiques sur les condamnations à mort par département. * Fichier des recours en grâce des condamnés à mort,(1826-1899), au CENTRE HISTORIQUE DES ARCHIVES NATIONALES, Ministère de la Justice, Inventaire-index des articles, BB/24/2001 à 2084 * "La Presse" * "Le Temps" * "Le Journal des débats politiques et littéraires" * "Le Siècle", "Le Figaro" * "Le Constitutionnel" * "Le Gaulois" * "L'Univers" * "Chronique du crime et de l'innocence"

Les Mystères d'Eure-et-Loir

Auteur des enqêtes de l'inspecteur Sourbet, publiées chez le manceau Librio, l'excellent Alain Loison sort ses Mystères d'Eure-et-Loir, dans lesquels il met à profit sa passion de l'Histoire, son goût pour la recherche aux archives et son sens de la narration : amis Euréliens amoureux de votre département et du patrimoine, courez chez votre libraire dès mars 2012 ! Pour ne pas gâcher notre plaisir, cette belle cuvée dans la collection des Mystères est soutenue par une couverture visuellement agréable, précisément une enluminure du XVe siècle représentant la bataille des harengs sur la commune de Rouvray Saint-Denis en 1429.
Retrouvez cet auteur épatant sur son site : http://www.alainloison.blogspot.com/
Les Mystères d'Eure-et-Loir sont parus ! Quatre cent pages pour une quarantaine d'histoires insolites, étranges et pour certaines extraordinaires survenues en Eure-et-Loir, de l'an 1065 à 1910... Des événements historiques connus mais vus par leurs côtés insolites (l'après- bataille de Dreux en 1562, le fiasco des troupes françaises à la bataille des harengs en pleine Beauce en 1429...), des événements moins connus et cependant très pittoresques (l'affaire des momies de la collégiale saint-André de Chartres en 1792, l'origine controversée du verre de Charlemagne trésor de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun, ou encore les tribulation du Saint-Prépuce de l'abbaye de Coulombs entre 1421 et 1447, etc.). Illustré avec talent par Christian Lefort, Les Mystères d'Eure-et-Loir sont édités par De Borée éditions et disponibles dans toutes les librairies.
Trente neuf histoires étranges, insolites et mystérieuses figurent à la table des matières des Mystères d'Eure-et-Loir. Pour une mise en appétit, en voici la liste : Chapitres : •Visite royale : l'entrée mouvementée du roi Henri II à Chartres en 1550 •Les huit sièges de Prouais : le téméraire village de Prouais face à ses envahisseurs au cours de l'année 1595 •À la bonne franquette : l'après-bataille de Dreux de 1562 •Mé-garde des Sceaux : les conséquences de la bataille de Fréteval de 1194 •Les harengs de Beauce : l'incurie des troupes françaises en Beauce en 1429 •La bonne mine de la tour Grise : la prise de Dreux par Henri IV en 1593 •Un chapitre bien borné : les marques territoriales du chapitre cathédral au XVIIe siècle •Aux armes citoyens ! : le courage des habitants de Serazereux un soir de juin 1791 •Vive l'empereur ! : l'érection de la pyramide Napoléon à Senonches en 1810 •Des chaises jaunes et vertes : l'exceptionnelle longévité du service chartrain des chaises à porteur •Autour du baquet : le mesmérisme à Pré-Saint-Evroult dans les années 1780 •L'étrange conversion de madame sainte Soline : le culte contrarié de sainte Soline en 1747 •Le verre de Charlemagne : l'origine longtemps contestée du verre de Charlemagne, ancien trésor de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun •Les visions de l'aricotier : l'étrange visite de Thomas Martin, de Gallardon, au roi Louis XVIII, le 13 mai 1816 •Le saint prépuce de l'abbaye : les tribulations de la relique du saint prépuce de l'abbaye de Coulombs du XVe au XXe siècle •Les épis d'or d'Henri : la récompense décernée par Henri IV à un paysan d'Oysonville •Les prêches du père Bridaine : l'inoubliable Jubilée de 1751 à Chartres •Jean Valjean, émondeur à Faverolles : Victor Hugo a-t-il été inspiré par trois faits divers survenus à Faverolles pour créer son personnage de Jean Valjean ? •Mystère et boules de gobbe : l'empoisonnement des animaux par des boules de gobbe en Beauce au cours des siècles •Les momies de la collégiale : le sort mystérieux des momies découvertes au XVIIIe siècle dans la collégiale Saint-André de Chartres •Jeux interdits : la destruction quasi totale de Châteaudun par le feu en 1723, par des enfants imprudents •Monopoly beauceron : l'interminable succession d'un siècle et demi de Gabriel-Olivier Benoist-Dumas, riche propriétaire beauceron •La révolution des brouettes : une révolte mal inspirée des pauvres de Courtalain en 1781 •Dimanche 13 juillet 1788, 7h30 : le passage en Beauce d'un effroyable ouragan dévastateur chargé de grêle •Les coureurs de thermidor : un incident lors de la célébration d'une fête révolutionnaire à Chartres en 1799 •Les cent turions de la marquise : la renommée des asperges de Simon Marot, agriculteur de Denonville, en 1820 •Le mystère de la momie qui prenait de la poitrine : l'histoire de la momie du musée de Châteaudun •Arsenic et vieilles querelles : l'assassinat en 1064 d'Ernaud d'Echauffour au château de Courville-sur-Eure •L'infidèle de Rouvres : la vindicte du roi Louis XI à l'encontre de Robert de Brezé, mari et meurtrier de sa soeur Charlotte de Valois, à Rouvres en 1477 •Le cochon Delalande : le procès du cochon mangeur d'enfant à Lèves en 1498 •Coups de feu à l'office : la fusillade dans l'église de Blévy lors de l'office du dimanche 20 octobre 1669 •L'Italien du Bois : l'exil de Sebastiano Galigaï à Nottonville dans les années 1620 •Deux mariages et cinq enterrements ? : l'absence de repos éternel du duc de Sully •Une chaise pour un trône : comment un prétendant au trône d'Angleterre échappa-t-il à un guet-apens à Nonancourt en 1715 ? •Jours de fête au château : la vie tumultueuse et extravagante du marquis de Brunoy, propriétaire du château de Varize à la fin du XVIIIe siècle •Douze jours d'enfer : la tragédie en 1816 du radeau de la Méduse, racontée par le capitaine Dupont, naufragé, natif de Maintenon •Le calife de Nogent : l'exil d'un dignitaire algérien à Nogent-le-Rotrou en 1842 •Une descendante de Jean Racine : un épisode extraordinaire de la vie de Noémi-Anne Trochu, native de La Bazoche-Gouet, arrière petite-fille de Jean Racine •Quand Antoinette chassait le canard : l'évocation des exploits en tout genre du pionnier de l'aviation Hubert Latham, illustre personnalité de Maillebois.

Voeux 2012

Je m'associe aux bons voeux du maestro des monts du Lyonnais pour vous adresser les miens pour 2012. Puissiez-vous être aussi toujours nombreux cette année à apprécier cet espace virtuel. N'hésiez pas à me faire part de vos suggestions.